Ouragan DEAN


example1

Il est progressivement passé d’une onde tropicale née face à la cote nord-ouest de l’Afrique, à une dépression tropicale puis à une tempête et enfin à un ouragan de classe 1 évoluant jusqu’à la catégorie 5.

Initialement prévu pour passer entre la Guadeloupe et la Martinique, c’est-à-dire sur la Dominique, Dean alors en catégorie 2 s’est peu à peu infléchi vers le sud et a traversé de part en part la Martinique durant la deuxième partie de nuit du samedi 17 et la matinée du 18/08, y occasionnant de gros dégâts.
Le matin du 18 août 2007, un journaliste d’une TV locale en Guadeloupe déclarait “heureusement, la Guadeloupe a été épargnée” ! pas pour tout le monde puisque 80 % des surfaces plantées en bananes et 70 % de celles plantées en canne ont été sinistrées ! sans oublier tous les dégâts que pluie et vent à plus de 120 km/h peuvent occasionner.
Touchés aussi Sainte-Lucie et les dépendances sud et est de la Guadeloupe...

Passé en catégorie 3 dans la journée du 18, il s’est dirigé vers la Jamaïque qu’il a atteint le 19 puis Haïti le 20, passé en catégorie 4.
Le 21, il abordait en catégorie 5 et à 230 km/h la cote du Yucatán au Mexique, à Costa Maya près de Chetumal et de la frontière avec le Belize.
Le 22, traversée du Golfe du Mexique en direction du Texas ou de la Floride... (en cours de trajectoire)


En Guadeloupe, chez Tino Dambas



Mars 2008...

La nature... et le travail des hommes ont repris leurs droits.